Data center France - Telehouse, votre spécialiste du data center en France | Telehouse

Data center en France : quel prestataire choisir ?

speech-telehouse-(1).png
 

Hébergement de serveurs, stockage, traitement et sécurisation des données : à l’ère du numérique, les data center jouent un rôle central dans le fonctionnement des entreprises. Ces entités fournissent des services informatiques critiques dans des conditions d’exploitation et de sécurité exigeantes. En France, les data center ont pignon sur rue auprès des grandes et moyennes entreprises, notamment dans la région Ile-de-France où se concentrent les six data center les plus importants en taille.

Data center : description physique

 

Avec l’explosion du Big Data, la tendance est aujourd’hui à la dématérialisation et davantage d’entreprises, par souci d’agilité et de réduction des coûts, externalisent leur salle informatique. Un data center, c’est une entité chargée de stocker et de traiter de manière centralisée les données d’entreprises. Une fonction qui peut paraître basique au premier abord, mais qui implique des défis techniques et logistiques colossaux.

Dans un data center, on trouve donc des chaînes d’équipements informatiques et réseaux, comme les ordinateurs centraux, les baies de stockage, les mécanismes de redondance des équipements ou encore les systèmes de climatisation sophistiqués. Tous ces équipements concourent à assurer le maintien en condition opérationnelle des infrastructures et applications.

  • Taille et structure des centres de données
En fonction du volume de ses activités, un data center peut occuper un étage ou un immeuble entier. Mais quelle que soit sa taille, le centre de données doit être pourvu d’un ensemble complexe de composantes physiques assurant la climatisation des équipements supervisés, la sécurité du matériel contre les incendies et la surchauffe ainsi que des blocs d’alimentation d’urgence pour assurer le fonctionnement continu des activités métier.

En matière de climatisation, celle des data center fait l’objet d’une ingénierie sophistiquée. De par l’importance de son infrastructure, un centre de données libère des chaleurs élevées exposant le matériel et les équipements TIC à un risque de surchauffe. Le système de climatisation mis en place – utilisation d’aérothermes et de bancs de charge -ainsi que l’agencement des équipements, doivent permettre de maintenir une température homogène proche de 20 degrés Celsius.

Pour ce qui est de la sécurité, les data center se dotent de système complexe de prévention des incendies, de blocs d’alimentation indépendants pour éviter le temps d’indisponibilité des équipements ou encore du système d’ouverture d’urgence.
  • Architectures du data center
Les équipements informatiques et réseaux sont aménagés selon un schéma précis, plus pour des raisons d’efficacité énergétique que pour des questions de design.

Ainsi, la mise en place d’une boucle fermée modulaire peut s’avérer opportune pour les data center de taille moyenne avec un nombre restreint de baies haute densité. Ce type d’architecture va notamment permettre d’atteindre une puissance de refroidissement maximale de 35 kW par baie et par ensemble.

L’allée chaude confinée est un système particulièrement efficace pour éliminer les points chauds et évacuer séparément l’air chaud et l’air froid. De même, l’allée froide confinée contribue elle aussi à limiter la consommation énergétique des data center. 
  • Mesure d’efficacité des data center
S’il n’existe pas de standard universel pour mesurer l’efficacité des data center, les entreprises s’en remettent généralement à l’indicateur d’efficacité énergétique (PUE) pour orienter le choix de leur prestataire. Le PUE est une métrique représentant le ratio de l’énergie totale consommée par l’installation et de l’énergie consommée par les équipements IT. D’une manière générale, l’efficacité d’un data center se mesure à la fiabilité de ses systèmes énergétiques et opérationnels, mais aussi à sa résilience.
Grâce à la virtualisation, les métriques comme les PUE ne sont plus déterminantes pour les objectifs d’efficience énergétiques. La virtualisation permet en effet de créer plusieurs ressources dédiées à partir d’un même système physique, générant ainsi moins de dépenses d’exploitation.
 

Marché des data center


En France, le marché des data center connait une croissance continue depuis plusieurs années. Ceci pour plusieurs raisons. 

Économique d’abord, car qui dit externaliser la gestion de son système informatique dit absence de charges fixes pour le personnel et les équipements réseaux dédiés et dépenses d’investissement réduites. Comparativement à une exploitation en interne, laquelle nécessite des investissements matériels, le gain financier est béant.

Pratique ensuite. En faisant appel à un prestataire spécialisé, l’entreprise n’a pas à se préoccuper de la sécurité ni de la disponibilité de ses données tout en étant assurée de bénéficier d’un service opérationnel en toutes circonstances.
  • Un marché porteur
Avec l’explosion des objets connectés et des plateformes numériques, la collecte et le traitement de données sont devenus primordiaux pour les entreprises. Récolter les informations clients, les stocker puis les exploiter en vue de futures actions marketing ne sont que quelques-unes des activités des data center. 

À ce jour, on dénombre environ 200 data center en France. La région parisienne concentre à elle seule plus de deux tiers de l’offre, mais avec un marché émergeant en régions notamment dans le Nord-Pas-De-Calais et le Rhône-Alpes. Dans une étude de Broad Group, les prévisions de croissance du marché du data center devrait atteindre 20% en France d’ici 2020. Une croissance portée par l’implantation des grands acteurs du Cloud, notamment Amazon Web Services et Microsoft.
  • Data center en France : quels avantages pour le client ?
Disposant d’un haut niveau d’expertise pour le stockage et la sécurité des données, les data center constituent une garantie indispensable pour la conservation des données. Outre les entreprises, davantage d’organismes, privés et publics, font appel à ces prestataires spécialisés.

Un data center, c’est aussi une flexibilité et une agilité accrues au bénéfice de l’entreprise. En confiant tout ou partie de ses services informatiques à un expert, l’entreprise s’assure une souplesse opérationnelle permettant d’ajuster et de dimensionner au plus près les ressources aux besoins. Par ailleurs, le prestataire fait profiter son client des innovations IT récentes grâce à un service de veille technologique.

Choisir un data center en France permet aussi de se conformer à la législation européenne qui restreint les transferts des données personnelles en dehors de l’UE. Les data center souhaitant transférer des données en dehors de l’Espace économique européen sont tenus au respect des principes de limitation de la finalité, mais aussi de limitation des données. En d’autres termes, ces dernières doivent être transférées dans un but spécifique et n’être utilisées ultérieurement que dans la mesure où cela n’est pas incompatible avec la finalité du transfert.
  • Bien choisir son data center

Des critères objectifs d’évolutivité, de transparence et de sécurité doivent orienter le choix de votre data center.

Un prestataire sérieux à même de répondre à vos attentes doit vous faire connaitre la localisation de ses serveurs. Il s’agit là d’un point important dans la mesure où la performance globale de ces centres de données est directement liée à la qualité de ses infrastructures.

Les garanties de sécurité sont un autre critère déterminant. La sécurité dépend de plusieurs aspects. Elle concerne avant tout le choix du système mis en place par le prestataire pour assurer le cryptage des données et leur transmission. Puis, la gestion physique et la surveillance des infrastructures. Un data center digne de ce nom doit observer un minimum de règles de sécurité se rapportant à l’accès aux serveurs afin d’empêcher les tentatives d’intrusion et de vol de données.

Un dernier point important : les garanties financières apportées par votre prestataire. Les activités d’un data center sont particulièrement exposées aux innovations du digital et exigent de ce fait des garanties financières dédiées aux investissements futurs.